sportsregions
Envie de participer ?

🤜 VIOLENCES ET INCIVILITES LA FFR MUSCLE SON JEU

Publié il y a 1 semaine par

🤜 VIOLENCES ET INCIVILITES LA FFR MUSCLE SON JEU

Cette année aura été marquée une nouvelle fois par de nombreux « incidents », comme en début de saison entre Fleury et Haut-Vernet, ou plus proche de nous, à Elne et Montréjeau. Des bagarres d’une extrême violence, qui ont souvent fait la Une, de nature à tirer la sonnette d’alarme. La Fédération Française de Rugby a donc décidé de lancer un plan de lutte contre les violences et les incivilités au sein du rugby, applicable dès la saison 2024/2025. Florian Grill l’avait évoqué lors de notre interview en avril dernier, ce plan, désormais officiel, vise à garantir un environnement (plus) sûr et (plus) respectueux pour tous les acteurs du rugby, des joueurs(ses) aux spectateurs…

Les trois dernières saisons ont vu une hausse de 36  % des dossiers de violences examinés par les Conseils de discipline institués par la FFR et ses organismes régionaux. Cette tendance se confirme en 2023/2024, soulignant l’urgence de déployer des actions concrètes.

Face à cette augmentation des incidents de violences dans le rugby, la FFR a tenu à affirmer sa volonté de lutter efficacement contre les violences et les incivilités en élaborant un plan ambitieux applicable à tous les niveaux, qui prendra effet dès le début de la saison prochaine. Une attention particulière sera portée à la formation des jeunes et à l’implication des clubs dans la promotion des valeurs du rugby.

4 axes principaux déclinés en 30 actions concrètes  : 

  1. SENSIBILISER : Par des campagnes de communication incluant des vidéos choc et des messages forts, la FFR souhaite éveiller les consciences et à transformer les attitudes, les comportements et les systèmes pour créer un environnement plus sécuritaire, inclusif et résiliant où la violence n’a pas sa place.

  2. FORMER : En fournissant des outils éducatifs et des formations adaptées, la FFR prépare tous les acteurs du rugby à détecter et intervenir efficacement contre les comportements violents.

  3. PRÉVENIR : En identifiant et en agissant sur les vecteurs de risques qui favorisent l’apparition des comportements violents, la FFR souhaite créer des environnements sécurisés, sains et respectueux où chacun peut s’épanouir au sein du rugby grâce notamment à la création d’un observatoire du climat des violences ou encore en élargissant le pouvoir des officiels de matchs.

  4. RÉPRIMER : La FFR mettra en œuvre des mesures strictes pour sanctionner les comportements violents et protéger l’intégrité physique et morale des participants

 

toute l'association

Commentaires